Site officiel de la Société d'Études

L'équipe des Cahiers de l'Iroise et de la Société d'Études de Brest et du Léon vous souhaite la bienvenue sur son site officiel !

Le Hors-série n° 6 consacré à la Tour Tanguy est disponible ! Le n° 230 des Cahiers de l'Iroise sera disponible le 12 décembre 2018... Le bulletin d'adhésion 2018 est en ligne...

L'Édito des Présidents

Yves Coativy et Dominique Derrien / cliché © François Olier
Yves Coativy et Dominique Derrien / cliché © François Olier

Depuis février 1954, la Société d’Études de Brest et du Léon participe à la promotion du patrimoine culturel et historique de la Bretagne, ainsi qu’à l’animation de la vie culturelle et intellectuelle de Brest et de sa région. Ses activités sont variées : conférences sur la ville du Ponant, le Finistère et la Bretagne, visites, journées d’études et surtout édition des Cahiers de l’Iroise. Notre revue paraît trois fois par an et propose également un hors-série annuel. Les volumes d’environ 170 pages se composent d’articles regroupés autour d’un sujet précis, et de quelques grandes rubriques : comptes-rendus d’ouvrages (Voir et lire), Chronique des fureteurs et des curieux (questions et réponses), vie de l’association, informations diverses. Pour bénéficier de toutes ces activités, n’hésitez-pas à adhérer, vous serez les bienvenus !

Yves Coativy et Dominique Derrien

 Président 2012-2018 / Président depuis le 24.10.2018

© Le Télégramme
© Le Télégramme

Prochaine conférence

Jeudi 13 décembre 2018

à 17 heures, Salle Tessier

 

Les statues romaines découvertes 

dans la région de Douarnenez 

par Jean-Yves Éveillard 

 

Aucune autre partie de la Bretagne n’a livré autant de sculptures de l’époque romaine que les environs de Douarnenez. Cette abondance est liée à l’existence de salaisons de poisson créées par des citoyens romains venus de la Méditerranée, dont l’identité de l’un d’entre eux est connue. Aux sculptures découvertes précédemment est venue s’en ajouter récemment une nouvelle tout à fait étonnante qui sera présentée au public pour la première fois.

Cahier n° 230 à paraître le 12 décembre 2018

Juillet-décembre 2018

 

Russes et Bolcheviks

en Bretagne - XIXe-XXIe siècles

 

en couverture : Prise d’armes au Port de commerce de Brest devant la Chambre de commerce, 2e brigade russe, 2 août 1916 © Archives municipales de Brest 

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Sommaire

  • DERRIEN Dominique - Éditorial
  • CISSÉ Gérard - Des hommes de la Marine impériale russe au cimetière Saint-Martin
  • KERFEUNTEUN Gurwann - Amitié franco-russe et festivités
  • LE BOT Jean-Michel - Le poète symboliste Alexandre Blok à l'Aber-Wrac'h et à Quimper
  • OLIER François - Brest et la Russie (1916-1917)
  • CHINIAKOV Maxim - Le transport des troupes russes vers Brest (1916-1917)
  • PIÉGAIS Gwendal - Été 1916 : le débarquement des brigades russes à Brest
  • DERRIEN Dominique - « Avant le cataclysme », chronique de Brest et d'un diplomate brestois, vice-consul de Russie à Brest entre 1913 et 1917
  • BOULÈRE Jean-Paul - Simon Rikatcheff, un soldat du corps expéditionnaire russe en France en 1916... et après
  • PÉRON Claude - Lesconil et les mutins de la mer Noire de 1919
  • LE MOIGNE Alain - 1919 à Brest, une année sociale à l'ombre du drapeau rouge
  • LE BOT Jean-Michel - Vladimir Vernadsky, un pionnier des travaux sur la biosphère : quelques précisions sur ses séjours en Bretagne (juillet 1908 et août 1924)
  • PRIOL Gildas - La compagnie russe des F.F.I. de Brest
  • COURANT Hugues et WELSCHEN Laure - De sang et de pierre, les Ouchacoff à Brest
  • QUINQUIS Benoît - Elena Tikhomirova, d'un bout du monde à l'autre
  • PÉRON Claude - Valéry Ribakov, metteur en scène de théâtre russe, artiste et voyageur de l'Oural à Brest
  • BERTHOU-BALLOT Christine - 1916-2016 : un monument pour commémorer l'arrivée des troupes russes à Brest il y a un siècle
  • et vos rubriques habituelles : Autour du thème, Activités de la Société d'Études, Voir et Lire  

Éditorial

« De l’Oural à l’Atlantique », tel aurait pu être le  titre de ce numéro consacré aux Russes en Bretagne du XIXe au XXIe siècles. Il s’agit bien sûr de l’inversion d’une expression fameuse du général de Gaulle qui associait souvent « l’Atlantique » et « l’Oural » entre 1950 et 1962 dans ses allocutions. L’ordre de l’utilisation de ces termes géographiques n’était évidemment pas neutre. Il exprimait une vision géopolitique formulée, dès le 25 octobre 1944. L’ancien chef de la France libre, alors président du Gouvernement provisoire de la République française, estimait que « séparer l’Europe orientale de sa partie occidentale » était un « non-sens ». Ce qui est pour nous une évidence ne le fut pas hélas pendant plusieurs décennies.

Ce présent numéro des Cahiers de l’Iroise se penche justement sur l’histoire de la présence russe à Brest et en Bretagne du XIXe au XXIe siècle. Il se propose de réorienter nos regards, nos représentations : le passé et le présent du port du Ponant et de sa région ont aussi des accents russes. Souvenons-nous de la présence impressionnante, et longtemps impensable, des navires russes lors des fêtes maritimes de Brest en 2016.

Les contributions variées de notre publication donnent encore plus de profondeur à cet événement qui relève désormais de l’histoire de Brest, de la Bretagne et de l’Europe. Elles soulignent qu’en plusieurs occasions, Russes, Brestois et Bretons se rencontrèrent au cours d’événements heureux, malheureux voire tragiques. Ce furent logiquement des marins, mais aussi des soldats des deux guerres mondiales, des architectes, des scientifiques  et des artistes. Leur venue provoqua le plus souvent l’enthousiasme et l’amitié, mais aussi parfois la crainte lors de la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup ont combattu et sont morts pour la France ou en tant qu’alliés de la France. Certains, victimes de mauvaises fortunes, reposent même à jamais en terre bretonne. Ils inspirent donc le plus grand respect et la plus grande reconnaissance.

Ce premier éditorial ne saurait s’achever sans l’expression de ma plus profonde gratitude envers Yves Coativy, ancien président de la Société d’Études de Brest et du Léon, auquel j’ai l’immense honneur de succéder. C’est une tâche prenante mais ô combien passionnante ! Mes remerciements vont aussi à Gérard Cissé qui a, une fois encore, assuré la tâche longue, délicate et décisive de la mise en page. Ce riche numéro, qui éclaire des strates supplémentaires de l’histoire de Brest et de la Bretagne, est donc le fruit d’un travail collégial et d’une passion que nous espérons faire partager au plus grand nombre.

Dominique Derrien

Nouveauté : Édition spéciale

Fascicule de 12 pages, gratuit

 

En 1987, Charles-Yves Peslin publiait aux Cahiers de l’Iroise un article très documenté intitulé « Le Canot de l’Empereur ». Alors que cette œuvre d’art revient à Brest, il nous a semblé utile de le rééditer car il résume tout ce qu’il faut savoir sur la question.

Depuis 1954, la Société d’Études de Brest et du Léon publie Les Cahiers de l’Iroise qui traitent de l’histoire de Brest, du Léon et plus largement de la Bretagne. La petite musique si particulière de la revue est connue des amateurs : on y trouve des articles très érudits et de courtes notices sur tel ou tel point de l’histoire de la région, des synthèses brillantes et des notices qui éclairent un point de détail du passé. Cette caractéristique des Cahiers n’empêche pas une grande rigueur scientifique. Si l’histoire de Brest et des environs vous intéresse, n’hésitez pas à nous rejoindre au sein de l’association. Actuellement, la cotisation est de 38 euros. Elle permet de recevoir trois revues par an et de profiter des activités de la Société : conférences, excursions, travail de recherche, etc.

Rappelons enfin que la Société d’Études de Brest et du Léon a aussi une activité de mécénat et a participé récemment à l’acquisition de deux tableaux par le Musée des beaux-arts de Brest, Le gouverneur de Castelnau, huile sur toile anonyme du XVIIe siècle qui représente un gouverneur de Brest du temps de Louis XIV, et La troisième bataille d’Ouessant de Louis Garneray (1783-1857).

Yves Coativy

Nouveauté : Hors-série n° 6

Septembre 2018

 

La Tour Tanguy

 

en couverture : détails de deux

dioramas de Jim-E. Sévellec

photos © Jean-Yves Guillaume

 

25 € chez Dialogues

30 € port compris

 

> bon de commande ci-dessous

Bon de commande

Bon de commande HS 6.pdf
Document Adobe Acrobat 142.3 KB

Sommaire

  • COATIVY Yves - Éditorial
  • COATIVY Yves - La Tour Tanguy jusqu'à sa reconstruction au XIXe siècle
  • CISSÉ Gérard - Joseph Thielemans, dernier occupant de la Tour Tanguy
  • NEUVILLE Jean (alias SOUFFLET Edmond) 
    illustré par NONO - Une supplique de la Tour Tanguy
  • MORGANT Armel - L'aménagement de la Tour Tanguy
  • COATIVY Yves - La création du Musée de la Tour Tanguy
  • SÉVELLEC Ronan-Jim - Jim-E. Sévellec (1897-1971)
  • BERTHOU-BALLOT Christine et HUBERT-VÉRON Michèle - L'opération de dépoussiérage des dioramas de la Tour Tanguy
  • CHAURIS Louis - Éclairage lithologique sur la Tour Tanguy
  • HASLÉ-LE GALL Brieg - La Tour Tanguy en bande dessinée
  • DE KERSAUSON Rémi, CISSÉ Gérard, COURANT Hugues, RIO Chantal, COATIVY Yves, AUBRÉE Serge, LAUBIE Xavier et HASLÉ-LE GALL Brieg - En se promenant dans la Tour Tanguy… Guide de visite et descriptifs des dioramas de Jim-E. Sévellec
cliché © Brieg Haslé-Le Gall - Juillet 2018
cliché © Brieg Haslé-Le Gall - Juillet 2018

Cahier n° 229

Avril-juin 2018

 

En Bretagne, d'île en île

 

> éditorial & sommaire

 

en couverture :
Râmine, Le phare de l'île Louët

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Tous les sommaires des "Cahiers" en ligne !

Quelques exemplaires du tout premier numéro des "Cahiers de l'Iroise" sont encore disponibles : un véritable collector !
Quelques exemplaires du tout premier numéro des "Cahiers de l'Iroise" sont encore disponibles : un véritable collector !

Vous pouvez désormais retrouver en ligne l'intégralité de tous les sommaires des Cahiers de l'Iroise - du n° 1 édité en février 1954 au dernier numéro paru !

 

Vous trouverez également sur le site tous les visuels de couverture patiemment numérisés. Mieux encore, certains numéros peuvent être commandés en ligne quand ils sont encore disponibles...

 

C'est le moment ou jamais de compléter vos collections et votre documentation sur Brest, le Léon, le Finistère et la Bretagne !

La Société d'Études de Brest et du Léon, éditrice des Cahiers de l'Iroise, a été fondée en 1954.

Moteur de recherche

À paraître le 12 décembre 2018

Rendez-vous

Jeudi 13 déc. 2018 à 17h
Salle Tessier 

Les statues romaines découvertes dans la région de Douarnenez
par Jean-Yves Éveillard

 

Conférence suivie

du dîner de fin d'année de la Société d'Études 

Nouveautés

Édition spéciale, octobre 2018
Édition spéciale, octobre 2018
Hors-série n° 6, sept. 2018
Hors-série n° 6, sept. 2018

Précédents numéros

n° 229, avril-juin 2018
n° 229, avril-juin 2018
n° 228, janvier-mars 2018
n° 228, janvier-mars 2018

Hors-série

Hors-série n° 5, sept. 2017
Hors-série n° 5, sept. 2017

J'adhère à la SEBL !

Bulletin adhésion 2018.pdf
Document Adobe Acrobat 358.2 KB