Les Cahiers de l'Iroise parus en 2022

Cahier n° 238

Janvier-juin 2022

 

270e anniversaire de l'Académie de marine de Brest (1752-2022) 

 

en couverture :

Cercle de réflexion © CNAM

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Sommaire

  • BELLEC François – Préface
    L'Académie de marine : une Brestoise montée à Paris  
  • BOULAIRE Alain – 270 ans de l’Académie de marine : une permanence de l’excellence maritime locale de 1752 au campus mondial de la mer d’aujourd’hui  
  • LAUBIE Xavier – L’Académie royale de marine numérise ses manuscrits  
  • BESSELIÈVRE Jean-Yves – L’Académie de marine dans les collections du Musée national de la Marine  
  • BESSELIÈVRE Jean-Yves – Un « terrien » académicien de marine : Amédée-François Frézier (1682-1773)  
  • GRALL Jean-Jacques – Duhamel du Monceau, au coeur d’un réseau scientifique européen  
  • DESLANDES Éric et QUINTIN Jean-Yves – Philibert Commerson, un botaniste explorateur au siècle des Lumières  
  • BOULAIRE Alain – Un académicien père de l’arsenal de Brest pour plus de 150 ans : Antoine Choquet de Lindu  
  • CORRE Olivier – Les académiciens de marine brestois au temps de la Guerre d’Indépendance américaine, un club de la sociabilité navale portuaire ? 
  • BOULAIRE Alain – Vingt ans avant… Le 250e anniversaire : Brest au temps de l’Académie de marine  
  • CHATRY Gilles – Académie de marine : l’apport des océanographes
  • WEBER Nicolas et BOULAIRE Alain – Du dépôt des cartes et plans de la marine et de l’Académie de marine au Shom d’aujourd’hui : 300 ans d’innovation pour une meilleure connaissance des fonds marins
  • MORVAN Michel – Conclusion
  • et votre rubrique habituelle Voir et Lire

Communiqué de presse

CP-Cahier 238.pdf
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Revue de presse

Cahier n° 239

Septembre-décembre 2022

 

Objectif Brest

 

en couverture :

L'Abeille en son miroir, décembre 1995

© Claude Péron

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Sommaire

  • DERRIEN Dominique – Éditorial - Dans un album de famille...
  • PÉRON Claude – La photographie à Brest – 1849-1945
  • GUENGANT Jean-Yves – Geneviève Élizabeth Francart-Disdéri, entre oubli et reconnaissance
  • BURLION Emmanuel – Ils ont photographiés Brest : Joseph-Émile Mage (1836-1908)
  • PÉRON Claude – René-Victor et Émilienne Boëlle, photographes et éditeurs
  • PÉRON Claude – Inizan-Bocoyran, un siècle de photographie
  • LAGACHE-ROBERT Béatrice – Grenier Photo, un siècle d’histoire
  • CAPAB – Du CAPAB à Pluie d’Images, petite histoire d’un festival photographique
  • UGUEN Alain – Le Musée breton de la photographie et du cinéma

LE CHOIX DE LA RÉDACTION : 

  • CARDINAL Gilles – La difficile réalisation du boulevard de la Marine
  • GOURLAY Patrick – Poincaré et Lebrun à Brest : deux présidents sur le front naval (1918 et 1940)
  • et votre rubrique habituelle Voir et Lire

Éditorial

Dans un album de famille… 

 

Depuis maintenant 239 numéros, Les Cahiers de l’Iroise n’ont eu de cesse de se pencher sur le passé de Brest et de sa région au travers d’articles, de documents riches et variés. Les photographies, anciennes et le plus souvent inédites, y ont toujours occupé une place de choix. Les femmes et les hommes qui étaient derrière leurs appareils volumineux n’avaient, jusqu’à présent, pas fait l’objet d’un numéro dédié. Cette lacune est désormais comblée par ces articles qui leur sont consacrés. Ces derniers soulignent aussi qu’une photographie ancienne n’est jamais anonyme. Elle demeure un document historique de premier choix, même si l’on ne peut écarter certains arrangements, voire mises en scène, eux-mêmes dignes d’intérêt. 

Les photographes du XIXe et du début du XXe siècle ne hiérarchisaient pas leurs sujets en fonction de critères esthétiques très relatifs, ce qui nous vaut ces moments de la vie quotidienne brestoise et cette galerie de portraits dans laquelle toute lectrice, tout lecteur, peut imaginer l’une ou l’un de ces ancêtres. Brestoises et Brestois étaient photogéniques, à l’image de leur ville portuaire haute en couleurs. Il n’est donc pas étonnant que de longues lignées de photographes y aient prospéré. Aujourd’hui encore, les amatrices et amateurs du « troisième art », celui des arts visuels, trouvent à Brest et dans ses environs une source d’inspiration sans cesse renouvelée. À l’heure du smartphone et du numérique, de la surabondance d’images, il serait loisible de penser que la photographie s’est terriblement banalisée et qu’elle n’est plus qu’un produit de consommation parmi d’autres. Combien de millions de clichés stockés, jamais développés, dans nos téléphones ? Cette boulimie donne en réalité encore plus de relief à ces photographies anciennes qui étaient rares, et donc aussi empreintes de solennité, surtout lorsqu’il s’agissait de portraits.

Soulignons ici le rôle central des photographes qui contribuèrent à démocratiser une pratique qui était, jusque-là, l’apanage de cercles très restreints. Des portraits qui étaient donc solennels, parfois même hiératiques, mais où la volonté de laisser une trace, une postérité, voire un message est souvent palpable. Les pages qui suivent procureront, à n’en point douter, cet étrange sentiment de dévoiler des âmes, des existences lorsque l’on feuillète un album de famille... 

Dominique Derrien

Président de la SEBL

Communiqué de presse

CP-Cahier 239.pdf
Document Adobe Acrobat 312.9 KB

Revue de presse

La Société d'Études de Brest et du Léon, éditrice des Cahiers de l'Iroise, a été fondée en 1954.

Moteur de recherche

Nouveauté

n° 239, sept-décembre 2022
n° 239, sept-décembre 2022

J'adhère à la SEBL !

Bulletin adhésion 2023.pdf
Document Adobe Acrobat 319.9 KB

Prochaine conférence

Jeudi 16 février 2023

à 18 heures

Faculté Victor Segalen 

Salle Yves Moraud  
Danses macabres

du cimetière des Innocents à Plouha
par Jean-Claude Godec

Précédents numéros

n° 238, janvier-juin 2022
n° 238, janvier-juin 2022
n° 237, juillet-décembre 2021
n° 237, juillet-décembre 2021

Hors-série

Hors-série n° 10, sept. 2022
Hors-série n° 10, sept. 2022