Les Cahiers de l'Iroise parus en 2019

Cahier n° 231

Janvier-mars 2019

 

Sports et Jeux

 

en couverture : 

Tournoi de Gouren au Dellec, juin 2017

cliché © Gérard Cissé

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Sommaire

  • DERRIEN Dominique - Éditorial
  • FOUCHER Jean - Petite histoire du sport brestois 1847-1914  
  • PÉRON Claude - Noël Kerdraon, sportif, mutilé de guerre, militant du sport et journaliste brestois
  • PAUGAM Yvon - L’Office des Sports de la ville de Brest, une longue histoire
  • DE KERSAUSON Rémi - Daniel Joncour, portrait à vélo
  • CADIOU Georges - La belle histoire du Paris-Brest et retour…
  • PÉRON Claude - Noël Kerdraon, année 1920, vs Le Télégramme 2018. Comparatif des commentaires de matchs de football
  • COATIVY Yves - La Société de tir « La Brestoise » et sa médaille  
  • GUIGOURÈSE Pierre - Histoire de la F.S.G.T. à Brest
  • HENRY Christelle - L’épopée des petites reines de la bicyclette en Bretagne
  • MANANT Thierry et François - Simone Manant, championne cycliste de Kerinou
  • GOASDUFF Jean-Claude - Le Tournoi des As
  • SALIOU Loïc - Jacqueline Palin, une femme au service du sport
  • HERVÉ François - Le groupe Manche-Atlantique de plongée (G.M.A.P.)
  • NOËL Sylvain - Le rugby dans la région brestoise. Le P.A.C. de Plouzané, 1979-2019
  • JAOUEN Jean-Pierre - Le Gouren, la lutte de Bretagne, un sport qui a traversé les siècles
  • MARC Joël - 1969-2019, le Skol Gouren Plouzané fête ses 50 ans
  • QUINQUIS Benoît - Le football américain et le badminton à Brest
  • BUANIC Nicolas - La galoche bigoudène 
  • et vos rubriques habituelles : Autour du thème, Activités de la Société d'Études, Voir et Lire, Fureteurs et Curieux

Éditorial

Avec pas moins de 124 disciplines différentes pratiquées dans le cadre de 225 associations, Brest mérite assurément son récent label de « Ville active et sportive ». Avec trois lauriers, elle a reçu la plus haute distinction avec la mention de « Ville exemplaire ». À ces chiffres déjà conséquents, s’ajoutent encore toutes les associations et infrastructures sportives de son territoire métropolitain. À Brest et dans ses environs, chaque semaine, ce sont donc des milliers de pratiquantes et de pratiquants qui se mesurent dans des compétitions professionnelles, amateurs, ou dans des cadres plus récréatifs. C’est aussi une pléthore de bénévoles, de supportrices et de supporters sans lesquels la vie même de ces activités foisonnantes serait remise en cause. Le sport est donc à Brest un fait social majeur. C’est aussi, comme le montre ce numéro des Cahiers, un fait historique. 

Cette pratique et cette ferveur populaires pourraient être considérées comme banales. Elles ne seraient alors que le reflet d’une époque et d’une société célébrant à l’excès le culte de la jeunesse, du corps et de la performance. Elles prennent toutefois un relief particulier dans la région brestoise car elles sont le fruit d’une longue aventure. Brest a été une ville pionnière dans l’histoire de bien des disciplines sportives, qu’elles soient individuelles ou collectives. Dès 1847, avant même l’apparition du sport contemporain, la Société des Régates de Brest voit le jour ! La liste des clubs, des athlètes brestois précurseurs et avant-gardistes est longue. Les visages de ces femmes et de ces hommes sont même souvent connus grâce à des documents émouvants. 

Une telle passion et de tels engagements montrent que le sport à Brest, bien plus qu’un aimable passe-temps, est une véritable religion, célébrée dans la communion. Elle transcende des enjeux politiques qui furent importants à la fin du XIXe et au XXe siècle. En ces années 2000, la diversité des disciplines pratiquées dans la cité du Ponant retient l’attention car elle révèle un trait de son identité. La présence à Brest de clubs de gouren et de football américain souligne à la fois l’enracinement de la ville dans la culture bretonne et son ouverture sur le monde… 

Dominique Derrien

Communiqué de presse

CP-Cahier 231.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Revue de presse

Cahier n° 232

Avril-juin 2019

 

Ponts de Brest et de l'Ouest

XVIe-XXIe siècles

 

en couverture :

D'une époque à l'autre
création originale de Briac
pour Les Cahiers de l'Iroise

© Briac / collection Brieg Haslé-Le Gall

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

Sommaire

  • DERRIEN Dominique - Éditorial
  • THOMIN Jean-Pierre - Un ouvrage singulier : le Pont Rohan à Landerneau
  • KERVELLA Goulc’han - Les ponts de Plouguerneau
  • COURANT Hugues - Ponts de Brest et du Nord-Finistère en avant-première
  • OLIER François - Le Pont-de-Terre de Brest
  • GIRET Marguerite - 1764, des bateaux plats pour un pont
  • AUMASSON Pascal - L’accueil du Pont tournant par les peintres, les photographes et les graveurs
  • LAMANDÉ Guy - Campenon-Bernard : 100 ans d’innovation dans l’art de construire
  • CHAURIS Louis - Le viaduc du Ponthou – Des pierres et des hommes
  • SIOC’HAN Françoise et SIRE Stéphane - Un patrimoine d’ouvrages d’art ferroviaires remarquables et innovants en Bretagne
  • HASLÉ-LE GALL Brieg - Le Pont levant de Brest
  • SIOC’HAN Françoise et SIRE Stéphane - En Rade de Brest, deux ouvrages audacieux et impressionnants : le Pont de Plougastel et le Pont de l’Iroise
  • PÉRON Claude - Guilvinec-Léchiagat – Du gué antique au pont de 1951
  • HASLÉ-LE GALL Brieg - Les ponts de Brest en bande dessinée
  • DE KERSAUSON  Rémi - Pont Krac’h, le dernier véritable Pont du Diable ?
  • SALIOU Loïk - Le Pont d’la Brass’
  • CLAIREMBART Aristide - La mystérieuse disparition du Pont de Recouvrance dans deux œuvres de Pierre Péron et Jim-E. Sévellec
  • QUINQUIS Benoît - La passerelle du Merle-Blanc
  • et vos rubriques habituelles : Autour du thème,
    Activités de la Société d'Études, Voir et Lire
"D'une époque à l'autre", création originale de Briac pour "Les Cahiers de l'Iroise"  © Briac 2019 / collection Brieg Haslé-Le Gall
"D'une époque à l'autre", création originale de Briac pour "Les Cahiers de l'Iroise" © Briac 2019 / collection Brieg Haslé-Le Gall

Éditorial

Bien plus que de simples ponts : des ouvrages d’art. Quoi de plus banal qu’un pont dans un relief aussi accidenté que le massif armoricain ? Les ponts, les viaducs  routiers, ferroviaires enjambant vallées et cours d’eau sont en effet légion en Bretagne. Ce furent pourtant des éléments matérialisant des frontières religieuses, politiques, sociales et parfois même linguistiques en Bretagne. Points de passage obligés, ils furent et sont toujours des objets de fierté légitimes à Morlaix, Landerneau, Plougastel-Daoulas et bien sûr à Brest. Ce sont aussi des traits d’union reliant des lieux, des mondes parfois étrangers. L’imaginaire, le symbolique et l’art ne sont jamais très loin lorsque l’on évoque les ponts car ils suggèrent immanquablement le passage, le franchissement vers un ailleurs. Avant même la construction de bien des ponts en Bretagne, les « passeurs » et les « passeuses » des abers Ildut et Wrac’h, ou encore ceux du « Passage » entre Plougastel-Daoulas et le Relecq-Kerhuon, étaient des personnages importants des sociétés du passé. Le légendaire est toujours présent en Bretagne, notamment au Pont du Diable également sur l’Aber Wrac’h. Ce pont médiéval sert de cadre à une variante de l’une des plus vieilles légendes commune à toute l’Europe et au monde méditerranéen. Peintres, photographes, graphistes et auteurs de bande dessinée se sont naturellement saisis de la représentation de ces ouvrages d’art avec talent. Quoi de plus poignant et de plus représentatif du martyre de la ville de Brest durant la Seconde Guerre mondiale que ces photographies ou ces peintures de Pierre Péron représentant le pont de Recouvrance gisant dans la Penfeld ?

Dominique Derrien

Communiqué de presse

CP-Cahier 232.pdf
Document Adobe Acrobat 1.3 MB

Revue de presse

Cahier n° 233

Juillet-décembre 2019

 

Visiteurs de marque

 

en couverture : 

Visite du président Albert Lebrun 

à Brest le 30 mai 1936

© Archives municipales de Brest

 

25 € chez Dialogues

32 € port compris > je commande

 

Sommaire

  • DERRIEN Dominique - Éditorial
  • CISSÉ Gérard - Vauban à Brest                                                     
  • DERRIEN Dominique - À la découverte des Lumières du Ponant, la visite du tsarévitch Paul de Russie en Bretagne en juin 1782      
  • KERFEUNTEUN Gurwann - Le Grand Turc est-il venu à Brest ?         
  • GIRET Marguerite - L’émir Abd-el-Kader à Brest, par Jean Foucher          
  • FOUCHER Jean - Autour de la visite de l’escadre anglaise et de l’émir Abd-el-Kader (1865)                                 
  • SALIOU Loïk - Le Tro Breizh de Napoléon III : l’étape brestoise     
  • QUÉMENT Marianne - Le Tro Breizh de Napoléon III : l’étape de Sainte-Anne d’Auray                            
  • COATIVY Yves - Note de numismatique brestoise : la médaille de la venue de Sadi-Carnot à Brest (1893)      
  • DE KERSAUSON Rémi - Décembre 1918, visite de Woodrow Wilson : Brest à l’heure de l’espoir américain    
  • PORTFOLIO - Visiteurs de marque à Brest                                         
  • PRIOL Gildas et POLARD Olivier - Charles de Gaulle à Brest           
  • BERTHOU-BALLOT Christine - Visites d’État : où sont les femmes ?

LE CHOIX DE LA RÉDACTION : 

  • GUENGANT Jean-Yves - Gilbert-Henri Cuzent, un scientifique brestois à la découverte des territoires ultramarins (XIXe siècle)   
  • KÉVORKIAN Georges - Erevan-Arménie, 28 mai 2018 : Jean-Yves Le Drian inaugure le Mémorial de Musaler
  • et votre habituelle rubrique Voir et Lire

Éditorial

Les visites de dirigeants d’État dans une ville aussi stratégique que Brest ne sont jamais neutres. Elles s’insèrent toujours dans des contextes politiques et géopolitiques précis : affirmation du régime en place, étape obligée dans un périple breton, préparation d’un conflit, démonstration de force navale pour impressionner un allié ou un adversaire… De Vauban au général de Gaulle, la visite à Brest renseigne aussi à cet égard sur la politique extérieure des dirigeants français ou étrangers, sur leur vision continentale ou maritime du monde. Pour les autorités brestoises, qu’elles soient civiles ou militaires, ces visites sont l’occasion de démontrer leur adhésion à la politique du visiteur. Elles sont aussi prétextes à des réjouissances dans lesquelles la part de propagande est évidente. Elles sont enfin pour les Brestoises, les Brestois et la population bretonne en général, des vecteurs d’information à des époques où la diffusion de la presse reste limitée, où les visages du pouvoir ne sont pas familiers. Ces visites d’État à Brest ne sont donc par purement évènementielles. Du fait de l’importance de la flotte qui y est stationnée, de celle de son arsenal, qui en est le poumon, ces manifestations témoignent de leur époque. Elles apportent un éclairage supplémentaire sur l’histoire de la ville et de sa région et soulignent que Brest fut à la fois centrale et périphérique pour les représentants du pouvoir central qui se sont succédé depuis Vauban.

Dominique Derrien

Communiqué de presse

CP-Cahier 233.pdf
Document Adobe Acrobat 897.1 KB

Revue de presse

La Société d'Études de Brest et du Léon, éditrice des Cahiers de l'Iroise, a été fondée en 1954.

Moteur de recherche

Prochaine conférence

Jeudi 13 février 2020 17h

Salle des Conférences de l’Hôtel de Ville

Dictionnaire Iroise
par Christian Mars

Nouveauté

n° 233, juillet-décembre 2019
n° 233, juillet-décembre 2019

Précédents numéros

n° 232, avril-juin 2019
n° 232, avril-juin 2019
n° 231, janvier-mars 2019
n° 231, janvier-mars 2019
n° 230, juillet-décembre 2018
n° 230, juillet-décembre 2018

Hors-série

Hors-série n° 7, sept. 2019
Hors-série n° 7, sept. 2019
Édition spéciale, octobre 2018
Édition spéciale, octobre 2018
Hors-série n° 6, sept. 2018
Hors-série n° 6, sept. 2018
Hors-série n° 5, sept. 2017
Hors-série n° 5, sept. 2017

J'adhère à la SEBL !

Bulletin d'adhésion 2019.pdf
Document Adobe Acrobat 279.2 KB