Voir et lire n°211

© L. Chauris / PUR-SAF
© L. Chauris / PUR-SAF

Louis Chauris, Le Kersanton, une pierre bretonne, Rennes, Presses Universitaires de Rennes - Société archéologique du Finistère, 2010, 242 p., 136 illus. n. & b, avec une préface de Jean-Yves ANDRIEUX (ouvrage en vente en librairie ou la SAF, 8, rue des Douves, Quimper).

 

On attendait depuis longtemps que paraisse l’ouvrage que notre ami Louis Chauris, directeur de recherche (E.R.) au C.N.R.S. et éminent géologue, à qui nulle pierre de Bretagne n’est étrangère, avait consacré au « kersanton ». C'est désormais chose faite, grâce à une association bienvenue entre la Société archéologique du Finistère et les P.U.R. Après avoir défini la nature géologique de la roche et ses conditions de gisement et d’exploitation sur les côtes de la rade de Brest, l’auteur dresse un impressionnant catalogue des monuments et structures (ponts, quais, ouvrages défensifs, etc.) où est utilisée cette pierre dure et résistante aux intempéries. Au-delà du simple inventaire, Louis Chauris nous invite ainsi à découvrir, dans ce beau travail très bien illustré et documenté, tout un pan de l’économie et de l’art de l’Ouest de la Bretagne que n’avaient que très partiellement exploré les études antérieures. Est-il, dès lors, utile d’ajouter que cet ouvrage devra nécessairement figurer dans la bibliothèque de tous ceux qu’intéresse l’histoire économique et esthétique de notre région au cours du dernier millénaire ?

I. F.

Jean-Bernard de La Brosse, Dirinon et son pays au fil de l’histoire de la Bretagne. Son histoire, ses habitants, son patrimoine religieux, ses manoirs. Tome 1 La Bretagne et le pays de Dirinon, de la Préhistoire à la fin du XVIIe siècle, Dirinon, Auteur, 125 p., nbses illus.

 

Les monographies communales, un temps passées de mode, reviennent sur le devant de la scène, comme le prouve le beau travail que M. de La Brosse, maire de Dirinon de 1983 à 1995, vient de consacrer à sa commune et dont il nous donne aujourd’hui la première partie. Passant en revue les vestiges d’une période s’étendant de la Préhistoire à l’époque moderne, l’auteur nous montre que ce territoire fut densément occupé depuis les temps les plus reculés et lie les événements que celui-ci put connaître aux grands mouvements économiques et sociaux qui affectèrent l’Ouest de la Bretagne. Un ouvrage qui intéressera donc tous ceux que passionne l’histoire de cette commune et de la contrée environnante. On regrettera cependant que l’auteur se soit basé sur des ouvrages trop généraux et ait négligé des travaux plus spécifiques, ou qu’il s’attache à des considérations depuis longtemps dépassées (p. ex. la mention, p.31, note 32, d’un « important campement pour les légionnaires romains à La Martyre »).

I. F.

La Société d'Études de Brest et du Léon, éditrice des Cahiers de l'Iroise, a été fondée en 1954.

Moteur de recherche

Loading

Nouveauté

n° 226, avril-juin 2017
n° 226, avril-juin 2017

Précédents numéros

n° 225, janvier-mars 2017
n° 225, janvier-mars 2017
n° 224, juillet-décembre 2016
n° 224, juillet-décembre 2016
Hors-série n° 4, sept. 2016
Hors-série n° 4, sept. 2016

J'adhère à la SEBL !

Bulletin adhésion 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 235.9 KB